Edito

Facebook Vergers VivantsCommande groupée d'arbres fruitiers Faites intervenir Vergers Vivants pour vos travaux arboricoles Fabriquez votre jus de pomme Formez-vous Venez à la Damassine

Recrutement d’un(e) Arboriculteur(trice) polyvalent(e)

Le poste :

Sous la direction du responsable et en collaboration avec les autres salariés et bénévoles de l’association Vergers Vivants, l’ « Arboriculteur(trice) polyvalent(e) » a pour mission l’appui technique aux différentes actions de préservation et de valorisation du patrimoine fruitier portées par l’association. Cela implique :

Préservation du patrimoine fruitier :

  • chantiers de taille d’arbres fruitiers ;
  • chantiers de plantations d’arbres fruitiers ;
  • chantiers de restauration de vergers ;
  • chantiers de récolte de fruits ;
  • appui aux autres actions de préservation du patrimoine fruitier.

Valorisation des fruits :

  • participation à la gestion du pressoir de la Damassine : accueil du public, chaîne de fabrication, manutention…
  • étiquetage, mise en carton et livraison des produits finis ;
  • gestion des espaces de stockage ;
  • appui aux autres actions de valorisation des fruits.

Divers :

  • stands de vente de produits finis ;
  • stands d’animations grand-public ;
  • appui à toute action portée par l’association.

Contrat de travail :

Type de contrat :

  • CDD de 12 mois à partir du 16 août 2016
  • Temps partiel annualisé sur la base de 28h/semaine.
  • Eligible au CUI-CAE ou autres contrats aidés

Rémunération :

  • groupe B ou C de la convention collective nationale de l’animation selon l’expérience/compétence de la personne (soit de 1220 € à 1 340 euros bruts/mois sur la base de 28h/semaine).
  • Spécificités du contrat : Salaire lissé, temps de travail annualisé.

Jours et horaires de travail :

  • Du lundi au vendredi ;
  • Travail du mardi au samedi durant la saison de pressage (sept/oct/nov).
  • Horaires adaptés selon la saisonnalité de la mission : saison forte en automne/hiver et saison creuse en été.
  • Possibilité de travail le weekend selon les exigences de la mission.

Compétences requises :

  • Connaissances ou motivation pour l’arboriculture fruitière
  • Aptitude au travail physique, au travail en extérieur et en hauteur
  • Ponctualité / Motivation au travail
  • Rapidité et conscience dans le travail
  • Respect de la hiérarchie, capacité de travailler en équipe
  • Permis de conduire (B)

Compétences appréciées :

  • Maîtrise de petits outils thermiques (tronçonneuse, débroussailleuse…) ;
  • Connaissances environnementales ;
  • Sens des initiatives et force de propositions,
  • Aisance relationnelle
  • CACES cat. 3 Chariot élévateur.

Hiérarchie

Le/la « Arboriculteur(trice) polyvalent(e) » embauché(e) sera placé(e) sous la responsabilité hiérarchique du « Chargé de missions ».

Modalités de candidature :

  • Lettre de motivation et CV à envoyer par courriel (contact@vergers-vivants) ou par courrier (Vergers Vivants, La Damassine, 23 rue des Aiges 25230 VANDONCOURT) impérativement avant le 27 juin 2016
  • Entretiens de recrutement le 7 juillet 2016
  • Prise de fonction le 16 août 2016


PDF - 392.1 ko
Fiche de poste " Technicien(ne) Arboriculteur(rice)"




Le projet "vergers de l’emploi solidaire"

Ce projet d’envergure est mis en œuvre par l’association Vergers Vivants depuis l’automne 2014 en Nord-Franche-Comté. Il répond à de vrais besoins sur le territoire : la préservation du patrimoine fruitier et la création d’emplois.

Un territoire riche… de vergers
Secteur industriel mais néanmoins rural, le territoire de l’Aire Urbaine Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle révèle la présence d’un grand nombre de vergers traditionnels. En effet, une population de 200 000 arbres minimum est estimée sur l’ensemble de ce vaste territoire. Eléments constitutifs du paysage et réservoirs de biodiversité, ces vergers traditionnels constituent par ailleurs un véritable patrimoine local.

Des vergers « délaissés »

Outre les aspects sociaux, paysagers et environnementaux portés par ces vergers, ceux-ci constituent également une ressource économique sous-exploitée. En effet, ces arbres fruitiers produisent chaque année plusieurs dizaines de tonnes de fruits qui ne sont pas récoltés ! Cette situation s’explique par un désintérêt croissant pour ces parcelles « sans valeur » ainsi que par la perte progressive des savoir-faire en arboriculture fruitière permettant le bon entretien d’un verger.

Une demande grandissante

On observe par ailleurs une volonté grandissante de la part de la population locale de pouvoir accéder à une alimentation saine et de proximité. De plus en plus, les consommateurs souhaitent savoir ce qu’ils mangent et d’où provient leur alimentation.

Un projet complet

Ainsi, le projet « Vergers de l’Emploi Solidaire » consiste à assurer la récolte de vergers de plein-champ « délaissés » en impliquant des personnes éloignées de l’emploi.

Plusieurs étapes constituent ce projet :

  • Prospection des vergers « délaissés » : il s’agit de repérer les vergers « délaissés » ou tout du moins ceux dans lesquels la récolte de fruits n’est pas effectuée.
  • Contractualisation avec les propriétaires de vergers : il s’agit d’officialiser la relation avec les propriétaires de vergers en mettant en place une convention pour s’inscrire dans une démarche de confiance et garantir un aspect durable au projet.
  • Constitution des équipes d’intervention : il s’agit de mobiliser des personnes éloignées de l’emploi s’inscrivant dans une démarche d’insertion par l’activité professionnelle. Elles sont recrutées et mises à disposition par des structures partenaires spécialisées et encadrées par les salariés ou les bénévoles de Vergers Vivants.
  • Restauration et entretien des vergers pour faciliter la récolte : il s’agit d’intervenir dans les vergers « délaissés » qui ont fait l’objet d’une convention avec les propriétaires. L’intervention demeure légère, uniquement dans un but de faciliter la récolte à venir.
  • Récolte des fruits : il s’agit d’effectuer le ramassage des fruits tombés au sol ainsi que la cueillette des fruits sur les arbres, en priorité les fruits à pépins. Valorisation des fruits récoltés : il s’agit de transformer les fruits après leur récolte sous différentes formes : jus, compote, confiture, gelée…
  • Vente des produits valorisés : il s’agit d’assurer différentes permanences de vente des produits réalisés avec les fruits récoltés dans les vergers « délaissés » dans des lieux de vente réguliers (boutique de la Damassine…) et ponctuels (marchés, manifestations…)

Des partenaires

L’ensemble des structures membres de l’association Vergers Vivants.
Des partenaires techniques « insertion » :
Ensemblier DEFI, Travaillons Ensemble, Femmes Actives, Passerelles pour l’Emploi, Héricourt Multi-Service, Intermed, La Banque Alimentaire et ses structures bénéficiaires.

Des partenaires financiers :

Fondation de France, Pays de Montbéliard Agglomération, DREAL Franche-Comté, Fondation Yves Rocher, ADEME Franche-Comté.
Un projet qui répond à des besoins
Ce projet « Les vergers de l’Emploi Solidaire » répond donc à différentes problématiques du territoire. Tout d’abord, celle de la lutte contre le gaspillage alimentaire à travers la valorisation de fruits laissés à l’abandon.
Ensuite, celle de la sauvegarde d’un véritable patrimoine fruitier voué à disparaître par manque d’intérêt et de savoir-faire.
Puis, celle de l’accès pour tous à une alimentation saine de proximité en mettant à la vente des produits récoltés et transformés localement.
Enfin, celle de l’emploi en milieu rural à travers la consolidation de postes permanents au sein de l’association Vergers Vivants et la création de postes saisonniers.

Un projet qui démarre

Le projet a été lancé à titre expérimental durant l’automne 2014 et cette première expérience est très prometteuse. En effet, 13 propriétaires ont bien voulu nous confier la récolte de leurs vergers dans lesquels salariés et bénévoles de l’association ont pu récolter plus de 7 tonnes de fruits ! Principalement des pommes, ces fruits ont ensuite été transformés en jus au pressoir de la Damassine. Chaque propriétaire s’est vu rétribuer un pourcentage de la production de jus réalisée avec ses fruits.
Durant ce début d’année 2015, des conventions vont être signées avec chacun d’eux et des interventions d’entretien des arbres vont être effectuées si le verger en a besoin.

Un projet qui a besoin de vous

Dans le cadre de ce projet, l’association recherche des vergers « abandonnés ». Aussi, n’hésitez-pas à en parler autour de vous et à nous contacter si vous avez un verger à nous confier.
Vous pouvez également nous donner du temps en intervenant dans ce projet en tant que bénévole. A bientôt !

Cordialement.

Véronique FIERS PAMART
Présidente



Albums les plus récents

Agenda

<<

2016

 

<<

Juillet

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031