Le printemps 2012

jeudi 28 juin 2012

Si 2011 a été une année record pour la production de fruits, 2012 s’annonce être une petite année !


Les raisons ?

Le printemps froid et pluvieux a entrainé une mauvaise pollinisation des arbres (absence ou presque des insectes pollinisateurs) et un développement accru de certaines maladies comme la moniliose sur les fleurs et les jeunes rameaux des cerisiers et pruniers.

Par ailleurs, pour beaucoup de variétés fruitières et notamment les pommiers, les arbres sont soumis au phénomène d’alternance.

L’induction florale fait qu’un bourgeon à feuille évolue en bouton à fleur. Elle a lieu vers le mois de juin. Il faut du soleil et une bonne alimentation en éléments minéraux des bourgeons. C’est pour cela que s’il y a trop de fruits sur l’arbre une année, l’année suivante il n’en portera pas ou peu. Il s’est épuisé à nourrir ses fruits sans préparer ceux pour l’année suivante. C’est ce phénomène que l’on appelle l’alternance. On peut le limiter en pratiquant un éclaircissage.
Les arbres ayant beaucoup produit l’an dernier ne donneront donc rien ou presque cette année !

Côté bébêtes indésirables sur nos arbres, les pucerons s’en sont donnés à cœur joie ces dernières semaines, notamment les pucerons noirs sur les jeunes pousses des cerisiers. A l’heure où j’écris ces lignes, Dame Nature faisant très bien les choses, les larves de syrphes et coccinelles effectuent des coupes sombres dans les populations de pucerons !

Ouf, il était temps !

Olivier Brunet



Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois