2010-13 INTERREG Vergers Franco-Suisses

mercredi 23 juin 2010
par  Arnaud CHAILLET

JPEG - 84.1 ko

GENÈSE du projet Vergers franco-suisses

Le Nord Franche-Comté et le Canton du Jura présentent les mêmes caractéristiques dans le domaine des arbres fruitiers et la tendance à la disparition des vergers est commune à ces deux territoires.

Les vergers sont cependant identifiés comme :

  • un élément constitutif du paysage de ce territoire,
  • une source de diversité biologique par le nombre important de variétés mais aussi par la richesse de la flore et de la faune associées,
  •  une source de revenus, exploitée ou potentiellement exploitable, en terme de mise en valeur des vergers eux-mêmes ou des produits qui en sont dérivés, qui participe au maintien ou à la création d’emplois,
  • une histoire agricole qui a façonné des paysages, des us et coutumes dont il s’agit de conserver la mémoire de façon dynamique comme témoins de notre passé mais aussi comme sources de notre équilibre.

De nombreuses actions en faveur des vergers ont déjà été engagées. Le secteur sous vosgien a déjà bénéficié de plusieurs études menées à l’initiative du PNR [1] des Ballons des Vosges. La CAPM [2] et la FRI [3] développent depuis plus de trois ans des programmes ambitieux de préservation des vergers haute tige dénommés « Action Vergers » en France et « VERGERS+ » en Suisse.

Le projet Interreg Vergers franco-suisses est l’aboutissement d’un travail de coopération entre la Suisse et la France dédié à la préservation des vergers traditionnels et du patrimoine fruitier typique de l’Arc jurassien.

INTERREG France-Suisse 2007-2013

Présentation succincte d’interreg 4 France Suisse

En dépit de leurs différences institutionnelles ou organisationnelles, des tensions concurrentielles qui s’expriment sur une frontière externe de l’Union européenne, les territoires français et suisses de l’espace de coopération sont confrontés à des problématiques communes dans des secteurs d’activité similaires. Le programme européen de coopération territoriale (interreg) incite à renforcer la dynamique de coopération en favorisant la mise en réseau des acteurs et des structures pour tirer le meilleur parti des aspects les plus positifs de la frontière.

Trois axes d’intervention structurent ce programme européen :
1- économie, innovation et formation
2- aménagement du territoire, transport, environnement
3- qualité de vie, attractivité, services


Les vergers traditionnels, une richesse naturelle à préserver

Le projet Vergers franco-suisses s’intègre dans l’axe 2 « Aménagement du territoire, transports, environnement » et plus particulièrement sur la « préservation et valorisation des ressources du patrimoine naturel et paysager ».
Il propose en effet le développement d’actions permettant de garantir la diversité des fonctions (écologiques, sociales et économiques) de ces espaces par leur gestion intégrée.

OBJECTIFS du projet

Les objectifs généraux de notre projet sont les suivants :

  • Connaître et diversifier les systèmes de production et de distribution. Se basant sur les savoirs transfrontaliers, cet axe vise à en étudier le potentiel de développement des produits transformés issus des vergers et à rassembler suffisamment d’éléments pour une valorisation touristique et culturelle de ce patrimoine.
  • Moderniser, adapter les systèmes de production. A partir d’une analyse des besoins, cette action favorisera l’acquisition de moyens de production modernes (nacelles, récolteuses, trieuses…) permettant le maintien des vergers hautes tiges dans les espaces agricoles.
  • Accompagner les systèmes de production.

Afin d’assurer la pérennité des vergers et de professionnaliser leur gestion et leur entretien, cet axe contribuera à la mise en place d’un véritable suivi des vergers ainsi qu’à celle d’une offre en formation de qualité.

INTERREG EN ACTIONS

Ce programme comporte 7 mesures répondant à nos objectifs généraux :

Connaître et diversifier les systèmes de production et de distribution

  •   Réaliser une enquête ethnobotanique pour capitaliser les usages liés aux produits du verger, dans les écrits historiques ou la tradition orale,
  •   Vérifier ces usages et imaginer les valorisations possibles pour demain.

Moderniser, adapter les systèmes de production

  • Soutenir financièrement les acteurs garants de la gestion des vergers pour l’acquisition de matériel,
  •  Diagnostiquer et mettre en réseau les unités de transformation de nos territoires.

Accompagner les systèmes de production

  •  Organiser une veille sanitaire pour mieux conseiller et assainir le peuplement fruitier,
  •  Structurer une offre de formation modulaire répondant aux attentes du particulier jusqu’au professionnel,
  •  Conseiller et accompagner les propriétaires de vergers.

ACTEURS ET TERRITOIRE

Les actions réalisées sont co-financées par :

  • l’Union européenne au titre de sa politique de cohésion,
  • la Confédération au titre de la politique régionale suisse.

Par ailleurs, sur le territoire suisse, ce projet est soutenu par :

  • le Canton du Jura,
  • la Fédération Rurale Interjurassienne (FRIJ),

et en France, par :

  • la Région Franche-Comté,
  • la Communauté d’Agglomération du Pays de Montbéliard (CAPM),
  • la Communauté de Communes du Pays Sous Vosgien,
  • la Communauté de Communes de la Haute Savoureuse.

Mise en œuvre
Ce projet est porté par la FRIJ (CH) et la CAPM (F) qui a confié à l’association Vergers Vivants sa mise en œuvre.

Territoire
En Suisse, ce projet concerne le canton du Jura et le Jura Bernois. En France, le territoire d’investigation comprend la Communauté d’Agglomération du Pays de Montbéliard, la Communauté de Communes du Pays Sous Vosgien et la Communauté de Communes de la Haute Savoureuse.

PUBLIC VISÉ

  • Les propriétaires de vergers, souvent en recherche d’accompagnement pour la conduite de cette culture et notamment les agriculteurs ;
  • Les propriétaires de maisons individuelles possédant des fruitiers dans leurs parcelles ;
  •  Les amateurs de fruits, de variétés anciennes en quête d’outils d’information ;
  •  Les décideurs de l’aménagement du territoire, élus et techniciens qui s’intéressent à la prise en compte de ce patrimoine biologique en vue d’intégrer des démarches de préservation dans les décisions d’aménagement ;
  • Le grand public à la recherche d’un rapprochement avec la nature ;
  • Les restaurateurs ;
  • Les agents des collectivités ;
  • Les scientifiques.



Réalisé dans le cadre du Programme de coopération territoriale européenne INTERREG IV France-Suisse 2007-2013

JPEG - 30.6 ko

[1Parc Naturel Régional

[2Communauté d’Agglomération du Pays de Montbéliard

[3Fédération Rurale Interjurassienne


Documents joints

M21 Appel à projet
M21 Appel à projet

Navigation

Articles de la rubrique

  • 2010-13 INTERREG Vergers Franco-Suisses

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois